Archive pour 28 août 2014

J.G. Ballard – High-Rise

J.G. Ballard - High-RiseHigh-Rise raconte la révolte des deux milles habitants d’une tour de 40 étages. Cet immeuble créé par l’architecte Anthony Royal a été bâti comme un lieu d’habitation idéal dont les habitants seraient triés sur le volet. Tout a été pensé pour le bien-être de ses occupants, supermarché, piscine, classe pour les enfants… Pourtant, petit à petit, certaines installations commencent à s’étioler, malfonction ou nuisance volontaire ? La tension monte entre les habitants des différents étages, et très vite, la guerre éclate.

J’avais lu Crash du même auteur il y a quelques années et j’en avais gardé un assez mauvais souvenir (souvenir qui n’avait en rien été arrangé par l’adaptation de David Cronenberg), pourtant, lorsque j’ai lu la quatrième de couverture de High-Rise, je n’ai pas hésité longtemps !

Les premiers chapitres nous permettent de nous familiariser avec quelques-uns des habitants de cet Immeuble de Grande Hauteur et de découvrir les aménagements de ce qui semble être un paradis sur terre. Pourtant, on sent tout de suite que cette perfection n’est pas viable sur le long terme. La montée de la violence est inéluctable mais elle n’en est pas moins terrifiante.

C’est un roman à la fois dérangeant et fascinant qui a suscité mon admiration autant que mon écœurement. C’est le genre de livre dont on tourne les pages avec avidité pour voir jusqu’où cela va aller et qui en même temps nous fait tourner la tête pour prendre notre respiration devant autant d’horreur. Il offre en tout cas une réflexion très intéressante sur la société qui, bien que le roman ait été écrit dans les années 70, ne détone pas à l’heure actuelle.

En conclusion, High-Rise est un excellent roman d’anticipation que je ne peux que vous recommander !

High-Rise est en cours d’adaptation sur grand écran par le réalisateur Ben Wheatley avec un casting prometteur comprenant Tom Hiddleston, Jeremy Irons, Sienna Miller, Luke Evans et Elisabeth Moss.

Je l’ai lu en V.O. mais vous pouvez trouver ce texte en français sous le titre I.G.H (pour Immeuble de Grande Hauteur) dans la trilogie de béton aux éditions folio.