Archive pour 24 septembre 2014

R.J. Palacio – Wonder

R.J. Palacio - Wonderlogo_coeurQuatrième de couverture :  » Je m’appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c’est sans doute pire.  » August Pullman voudrait être un garçon de dix ans ordinaire. Il fait des trucs ordinaires. Il mange des glaces. Il joue sur sa DS. Il fait du vélo. Mais Auggie est loin d’être ordinaire. Lorsqu’un enfant ordinaire entre dans un square, les autres enfants ordinaires ne s’enfuient pas en hurlant. Quand un enfant est normal, les gens ne le fixent pas partout où il va. Né avec une malformation faciale, Auggie n’est jamais allé à l’école. À présent, pour la première fois, il va être envoyé dans un vrai collège… Pourra-t-il convaincre les élèves qu’il est comme eux, malgré tout ?

Wonder parle d’un sujet qui me tient particulièrement à cœur et qui m’a, par certains côtés, rappelé ma propre expérience, mais je ne pense pas que ce soit l’unique raison qui m’a fait aimer ce roman.

C’est aussi la construction du roman m’a plu. En commençant, je pensais lire uniquement le point de vue d’August mais l’auteure a choisi de donner la parole à d’autres narrateurs ce qui permet au lecteur de se mettre dans la peau des divers acteurs de l’histoire. J’ai trouvé cela judicieux car cela nous permet de comprendre aussi les réactions de sa famille et de ses amis.

Seule la fin est un peu trop grandiloquente, on aurait pu à mon goût se passer des toutes dernières pages.

Wonder, c’est toutefois le premier roman, cette année, que je n’arrive pas à poser pour aller me coucher au risque d’avoir du mal à me lever le lendemain au son du « bébé-matin ». C’est vous dire si j’ai aimé !

Un roman jeunesse émouvant que je recommande à tous.

Pocket jeunesse, mai 2014

Du côté des challenges : Le mois américain chez Titine ; 1 pavé par mois chez Bianca (501 pages) ; A tous prix chez Asphodèle, Grand prix des lecteurs du Journal de Mickey 2013.

Publicités
Publicités