Archive pour 5 novembre 2014

William Boyd – A livre ouvert : Les carnets intimes de Logan Mountstuart

William Boyd - A livre ouvertlogo_coeurQuatrième de couverture : La vie de l’écrivain Logan Mounstuart est un perpétuel recommencement. Tour à tour journaliste, indic et critique d’art, il rencontre Hemingway, travaille sous les ordres de Ian Fleming et se lie d’amitié avec Picasso. De l’Angleterre au Nigeria, en passant par New York et Paris, il revêt tous les costumes et devient le témoin privilégié des plus grands évènements du XXe siècle.

Le voici, le voilà, mon dernier coup de cœur ! Ce n’est pas un livre récent puisque la première parution date de 2002, j’ai donc bien fait d’aller fouiller dans la bibliographie de William Boyd dont j’avais adoré La vie aux aguets mais qui m’avait déçue l’an dernier avec L’attente de l’aube. Ne voulant pas rester sur cette mauvaise impression, j’ai tenté ma chance avec A livre ouvert qui s’est avéré un excellent choix (malgré son horrible illustration de couverture).

Logan Mountstuart débute l’écriture de ses carnets en 1923 alors qu’il est encore lycéen. Si ses préoccupations d’adolescent ne sont pas les moments les plus intéressants de sa vie, ils nous permettent au moins de nous faire une idée de son caractère et de suivre son évolution.

Mountstuart n’est pas vraiment un personnage plaisant, en tout cas, certaines de ses décisions n’inspire pas la sympathie ni la confiance, mais une chose est sûre c’est qu’il a eu une vie bien remplie. Malgré mon manque d’affection pour le personnage, je n’en ai pas moins été touchée par certaines des épreuves que le destin a mis sur sa route. De toute façon, si LMS avait été parfait, le roman n’aurait pas été aussi crédible !

Sans rentrer dans le détail, j’ai aimé le parcours du personnage, les différents postes qu’il a occupé, ses voyages, ses rencontres… Je suis admirative de la façon dont William Boyd a réussi à écrire les journaux intimes d’un personnage fictif en les rendant plus vrais que nature sans qu’on s’ennuie une seule seconde.

A lire absolument !

Points, janvier 2004

Du côté des challenges : A tous prix chez Asphodèle, Grand Prix des lectrices Elle 2003 ; 1 pavé par mois chez Bianca (568 pages).