Archive pour 26 novembre 2014

Philippe Jaenada – Sulak

Philippe Jaenada - SulakQuatrième de couverture : Flics ou voyous, nul n’a oublié Sulak, garçon charmant, généreux, intègre. Accessoirement l’homme le plus recherché des années 1980. Déserteur de la Légion (l’avenir tout tracé, non merci), il braque des supermarchés avant de dévaliser les grands bijoutiers, de Paris à Cannes. Le fric, il s’en fout, il hait la violence : il veut épater. Itinéraire d’un gentleman cambrioleur doublé d’un roi de l’évasion.

Ce qui m’a attirée de prime abord dans ce livre est le fait qu’il raconte l’histoire d’un personnage ayant existé. Le travail de documentation effectué par Philippe Jaenada a l’air énorme et j’ai eu le sentiment que pour l’auteur cela a été une expérience passionnante que d’écrire sur ce personnage et sur les gens qui l’ont côtoyé. De plus, le livre m’a l’air d’être plutôt objectif, l’auteur raconte les faits, de façon romancée certes, mais il ne cherche pas non plus à l’encenser. A la lecture de ce roman, je n’ai pas eu l’impression que Sulak était un mec bien mais plutôt un mec qui n’a pas eu de chance.

Par ailleurs j’ai beaucoup aimé le ton du roman. Les apartés de l’auteur aurait pu être lassantes s’il y en avait eu trop mais l’auteur a évité d’en abuser et je les ai trouvées amusantes.

En plus de raconter la vie de Sulak, ce roman est aussi le témoin d’une époque qui se trouve être celle dans laquelle j’ai grandi, quand il n’y avait pas encore tous les moyens technologiques qui sont maintenant à notre disposition ; on se rend comte à quel point les choses ont changé en 30 ans !

Points, août 2014

Du côté des challenges : A tous prix chez Asphodèle, Prix des lycéennes de Elle 2014

logo-challenge-c3a0-tous-prix-asphodèle