Silène Edgar et Paul Beorn – 14-14

Silène Edgar et Paul Beorn - 14-14100 ans séparent Hadrien et Adrien, l’un vit en 1914, l’autre en 2014, et pourtant, grâce à l’apparition inexplicable d’une boîte aux lettres spéciale, ils vont entamer une correspondance particulière.

Malgré un siècle d’écart, les deux garçons de treize ans ont les mêmes préoccupations que tous les jeunes de leur âge, la réussite scolaire, les choix à faire pour l’avenir, les premiers émois amoureux… mais les auteurs ont bien réussi à montrer les différences de conditions de vie et de mentalité entre les deux époques.

Je vous avoue qu’au début je n’étais pas hyper emballée par ma lecture, un peu agacée par les réactions des garçons et leur besoin de se montrer meilleur que l’autre. Puis finalement, je me prise d’affection pour eux au fur et à mesure et j’ai commencé à m’inquiéter de la façon dont Adrien, en 2014, allait réussir à convaincre Hadrien qu’une terrible guerre allait éclater à son époque.

Finalement, j’ai trouvé ce livre très réussi et bien adapté aux jeunes lecteurs qui étudient la Première Guerre Mondiale à l’école et/ou qui veulent en savoir plus sur cette période.

Castelmore, avril 2014

Publicités
  1. Déjà repéré et ton avis confirme mon envie de le lire et le faire lire à mes garçons lorsqu’ils auront l’âge

  2. Il me tente :)

  3. Ce livre avait été une très bonne surprise pour moi!!

  4. Pourquoi pas ! Je note !

    • J’aime bien l’idée de base et l’ensemble est plutôt réussi.

  5. Le conseilles-tu aux adultes quand même ?

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :