Archive pour 28 janvier 2016

Joyce Maynard – L’homme de la montagne

Quatrième de couverture : Juin 1979, Californie du Nord. Rachel, 13 ans, et sa sœur Patty, 11 ans, sont délaissées par leurs parents : une mère souvent absente et un père volage. Leur quotidien ennuyeux est soudain interrompu par une affaire de meurtre en série que leur père, l’inspecteur Torricelli, est chargé de résoudre. Trente ans plus tard, Rachel, devenue romancière, raconte l’été qui a bouleversé leur vie.

L'homme de la montagne

Contrairement aux précédents romans que j’ai lus de l’auteur, L’homme de la montagne a des allures de thriller. Joyce Maynard nous fait suivre plusieurs pistes avant la révélation finale. Je ne vous cache pas que j’ai assez vite deviné comment cela allait finir, pourtant elle a réussi à me surprendre en ajoutant quelques éléments auxquels je n’aurais jamais pensé.

Outre l’aspect policier, ce roman se concentre sur la relation entre les deux sœurs et leur relation avec leur père, parti de la maison pendant leur enfance. Le fait que celui-ci soit chargé de l’enquête sur le tueur de la montagne joue un rôle très important dans leurs rapports avec lui. Le récit traite donc essentiellement de l’adolescence et du passage à l’âge adulte ; si vous vous attendez à un thriller, il est possible que vous soyez déçu, pour ma part, j’ai retrouvé ce qui me plait dans les romans de cet écrivain.

L’homme de la montagne n’est pas mon roman préféré de l’auteur mais j’ai une fois de plus aimé son style et son analyse des liens familiaux. A lire si vous appréciez Joyce Maynard mais pas forcément le meilleur titre pour la découvrir.

10/18, septembre 2015