Archive pour 21 juin 2016

Lectures victoriennes

Toujours dans le cadre du mois anglais, je vous parle de deux romans qui étaient dans ma PAL depuis au moins 2 ans et que je me suis finalement décidée à lire !

Anthony Trollope – Le Docteur Thorne

Doctor ThorneRésumé : Sans dot, de naissance illégitime, la belle et fière Mary ne saurait s’unir à celui qu’elle aime, Frank Gresham, un jeune héritier désargenté. Les Ladies de la famille Gresham manœuvrent en coulisse pour le marier à une femme riche afin de sauver le domaine familial hypothéqué. Seul l’oncle de Mary, le docteur Thorne, connaît le secret de son ascendance et la fortune dont elle pourrait hériter.

Je vous le disais plus haut, j’avais acheté ce roman il y a 2 ans mais je n’avais pas eu le courage de me lancer dans cette lecture. J’avais pourtant été totalement séduite par mes deux premières lectures de l’auteur : Miss Mackenzie et Quelle époque !

J’ai éprouvé dès les premières pages un grand plaisir à retrouver la plume d’Anthony Trollope. Il analyse toujours avec beaucoup de finesse et d’humour les mœurs de la société victorienne et je n’ai pas été déçue par les péripéties de la jeune Mary et de son oncle, le docteur Thorne. Je ne peux que vous le recommander, que vous connaissiez ou non l’auteur !

Ce roman a, par ailleurs, été récemment l’objet d’une adaptation en mini-série avec Tom Hollander dans le rôle du Docteur Thorne, il va bien évidemment falloir que j’y jette un œil !

Points, mai 2014

Elizabeth Gaskell – Les amoureux de Sylvia

SylviaRésumé : En ce jour de 1796, les baleiniers reviennent au port de Monkshaven. Dans la foule guettant leur retour se trouve la belle Sylvia. En apercevant Kinraid, le harponneur, son cœur s’emballe. Son cousin Philip soupire d’amour pour elle, mais elle ne le voit pas. La guerre s’en mêle et ravit les hommes. Certains, dont Kinraid, ne reviendront pas au Yorkshire. Sylvia pense ne plus jamais aimer et pourtant…

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ce livre a été une grosse déception. Je n’ai pas aimé les personnages et ma lecture a été pour le moins fastidieuse. Dès le début, j’ai eu du mal à apprécier le caractère de Sylvia et ses déboires sentimentaux n’ont pas réussi à me toucher. Mon antipathie pour elle aurait pu être mise de côté si les personnages masculins m’avaient un tant soit peu séduite mais cela n’a pas été le cas.

Je vais rester sur mes souvenirs de Nord et Sud (même si je n’avais pas non plus aimé l’héroïne) et de Cranford et tenter de vite oublier Sylvia !

Points, juin 2013

Du côté des challenges : Le mois anglais chez Cryssilda et Lou.

Le mois anglais 2016

Publicités