Archive for the ‘ Bit-lit ’ Category

Jeaniene Frost – Creuser sa tombe

C’est une fois encore avec un plaisir non dissimulé que je me suis lancée dans les aventures de Cat et Bones. Et autant vous dire que dès le début, nous ne sommes pas déçus ! Alors que nos deux héros ont décidé de s’octroyer des vacances bien méritées, Cat est hanté par des rêves récurrents. Ne voulant pas alarmer son compagnon, elle se tait jusqu’à leur arrivée à Paris où Mencheres a l’air d’être déjà au courant. En effet, il connait bien Gregor, celui qui hante les rêves de la jeune femme et lui révèle qu’il a le pouvoir de voler les gens dans leurs propres rêves !

Va s’ensuivre une longue course autour du monde dans le but de semer l’individu qui a le culot de penser que Cat est son épouse et non celle de Bones ! Bien évidemment, ses amis vont venir à sa rescousse mais c’est aussi l’occasion de faire connaissance avec de nouveaux personnages.

Je me suis régalée avec cette lecture qui nous fait voyager dans des villes sublimes et fort prisées des vampires ! Par contre, je dois dire que Cat m’a plus que jamais agacée dans ce tome et que je lui aurait bien collé une ou deux tartes. Ceci mis à part, Jeaniene Frost a une fois de plus su nous tenir en haleine jusqu’au dernier moment, et malgré un genre littéraire assez codifié, elle réussit à se renouveler grâce à de nouveaux personnages et réussit toujours à relancer l’intrigue pour nous donner envie de poursuivre l’aventure. Personnellement, je suis prête à embarquer pour le cinquième tome !

Lu dans le cadre d’une lecture commune avec Azilys, Cécile, Syl.

Milady, février 2011

Jeaniene Frost – Froid comme une tombe

Froid comme une tombeDans ce troisième tome, plusieurs personnages prennent de l’importance alors que les deux premiers étaient surtout centrés sur le duo Cat/Bones et cet aspect fait que je sors un tout petit peu mitigée de cette lecture. Non pas que j’ai été déçue car il y a toujours beaucoup d’action et de rebondissements mais j’ai été moins sensible à la relation entre nos deux héros que j’ai trouvé moins palpitante.

Quoi qu’il en soit, les aventures de notre chasseuse de la nuit préférée sont toujours aussi animés. La relation de Cat avec sa mère est aussi très intéressante et évolue petit à petit. Et puis il y a toujours le long passé de Bones qui apporte une source complémentaire de soucis à « Chaton ». Toutes ses préoccupations viennent s’ajouter à l’arrivée de nouvelles créatures, comme si les problèmes existants n’étaient pas suffisants !

Bon, pour finir, disons que j’ai un tout petit peu moins apprécié ce tome mais franchement, à peine ! Je lirai donc la suite avec plaisir.

Lu dans le cadre d’une lecture commune avec Syl. et Strawberry. Cécile et Azilys se joindront à nous pour la lecture du tome 4, ne manquez pas le prochain billet le 1er juin !

Milady, novembre 2010

Jeaniene Frost – Un pied dans la tombe

Un pied dans la tombe - J. FrostUn pied dans la tombe est le deuxième tome de la série Chasseuse de la nuit.

A la fin du tome précédent, je n’étais pas contente du tout du tout ! J’attendais donc avec impatience mais aussi avec un peu d’appréhension de voir comment la situation allait évoluer.

L’appréhension s’est vite envolée, les retrouvailles ont été parfaites ! Et je ne parle pas uniquement de celles de Cat et Bones mais aussi des miennes avec cette série ! Je suis tout à fait enchantée par cette lecture et la confirmation avec ce deuxième tome que la série de Jeaniene Frost vaut le coup d’être lue. L’auteure a réussi à trouver un bon équilibre entre les scènes d’action et les intrigues amoureuses afin que ni les unes ni les autres ne deviennent lassantes. De plus, on voit apparaître un tas de nouveaux personnages qui vont nous apprendre plein de choses, intentionnellement ou non, sur le passé de nos deux héros, on est jamais au bout de nos surprises !

La fin du roman est cette fois moins palpitante que celle du premier tome mais donne néanmoins envie de continuer la série, comment faire autrement avec des personnages aussi charismatiques de Cat et Bones !

Lu dans le cadre d’une lecture commune avec Syl. et Strawberry.

Milady, juin 2010

Voir aussi : Jeaniene Frost – Au bord de la tombe

Karen Marie Moning – Shadowfever

KMM - ShadowfeverBillet garanti sans spoilers :)

Ce cinquième et dernier volet des aventures de MacKayla Lane est Jéricho Barrons n’a rien à envier aux précédents en terme d’intrigue et d’action. Dès le début nos nerfs sont mis à rude épreuve, on va de rebondissement en rebondissement, de surprise en surprise et, je dois bien le dire, on est vite au bord du désespoir. Karen Marie Moning prend toujours le même plaisir sadique à jouer avec nos nerfs, et elle y arrive à la perfection !

Au début, je n’ai pas aimé la « nouvelle » MacKayla et je me suis pas mal énervée contre elle, jusqu’à ce qu’elle remette un peu les pieds sur terre en réalisant qu’elle s’était trompée. Ceci dit, je n’étais pas au bout de mes peines car c’est en fait à ce moment là que tout commence ! Les révélations, instillées au compte-goutte par l’auteure, sont plus surprenantes les unes que les autres, on ne sait plus où donner de la tête ni ce que l’on doit croire ! Et c’est comme ça pendant presque 600 pages, pas une once de répit !

Au final, j’ai refermé le livre avec soulagement parce que je crois que je n’aurais pas pu en supporter plus mais aussi avec une pointe de regret de quitter ces personnages et cet univers qui m’a fait vibrer au cours de dernières semaines.

Voilà une série que je ne suis pas près d’oublier !

Delacorte Presse, janvier 2011

Karen Marie Moning – Fièvre fatale

KMM - Fièvre fataleQuand je vous dis que je suis accro à cette série, je ne plaisante pas. Même si je lis deux ou trois autres romans entre temps, je ne peux pas résister à l’envie de retrouver les personnages et de connaître la suite de leurs aventures. D’autant que Karen Marie Moning sait comment faire pour tenir le lecteur en haleine, elle ne nous épargne rien !

A la fin du tome précédent, elle a laissé MacKayla dans une situation absolument inimaginable, à tel point qu’on arrive pas à y croire après avoir refermé le livre ! Heureusement que j’avais la suite à portée de main et qu’il ne m’a pas fallu attendre pour la lire.

En tout cas, on peut dire que la formule continue à fonctionner avec ce quatrième tome. Les pièces du puzzle commencent à se mettre en place, mais on n’en sait pas beaucoup plus sur Barrons. Et, croyez-moi ou non, la fin de ce tome est encore pire que celle du tome précédent ! Pire dans le sens où on a envie de lire immédiatement la suite, que l’on ose pas croire que l’auteure ait fait ça.

Je n’ai pas encore commencé à lire le cinquième et dernier tome, mais je vous avoue que je suis quand même allée jeter un œil aux premières pages pour apaiser mes doutes… ça n’a pas fonctionné. Il va bientôt falloir que je me plonge dedans, en espérant une fin satisfaisante à cette saga !

J’ai lu, octobre 2010

Karen Marie Moning – Fièvre faë

KMM - Fièvre faëEst-il la peine de préciser que cette série est hautement addictive ? Non parce que, vu la vitesse à laquelle je les enchaîne, vous l’avez déjà compris n’est-ce pas ?

MacKayla Lane est toujours à la recherche de l’assassin de sa sœur alors que les unseelie envahissent de façon effrayante les rues de Dublin où des crimes de plus en plus atroces sont commis. Afin d’atteindre son but, elle est toujours alliée à Barrons bien qu’elle ne lui fasse pas confiance mais également à V’lane dont les motivations ne sont pas moins suspectes. Encore qu’avec ce dernier elle sache plus ou moins à quoi s’attendre, les motivations et la nature de Barrons sont quant à elles un vrai mystère !

Mais c’est justement ça qui fait son charme, tous ces secrets autour de ce qu’il est, de ce qu’il cache sous son garage et le fait qu’il ne laisse jamais rien paraître devant MacKayla à moins qu’elle soit à l’article de la mort, c’est ça qui fait palpiter notre petit cœur de lectrice !

Au contraire, V’lane ne me plait pas du tout, sous son physique parfait, il est totalement machiavélique et je n’aime pas du tout la façon dont il manipule MacKayla (même si elle n’a pas vraiment l’air de détester ça !).

Il y a un autre personnage que j’aime beaucoup c’est Dani, je pense que son rôle peut devenir intéressant et j’aimerais en savoir plus sur elle à l’avenir.

Karen Marie Moning est vraiment très forte pour imaginer des rebondissements auxquels on ne s’attend pas, mais elle est aussi extrêmement sadique, parce que c’est pas possible de faire une fin pareille ! Je n’ose pas imaginer la tête que j’aurais fait si je n’avais pas eu le tome 4 à portée de main pour savoir ce qu’il allait advenir de Mac !

Addictif je vous dis !

J’ai lu, mai 2010

Karen Marie Moning – Fièvre rouge

KMM - Fièvre rougeLa semaine dernière, je vous parlais de ma rencontre avec Barrons. Comme vous pouvez le constater, il ne m’a pas fallu longtemps pour me jeter sur la suite des aventures de MacKayla Lane !

Dans ce deuxième tome, Mac est toujours à la poursuite du meurtrier de sa sœur Alina dont elle pense avoir finalement découvert l’identité. Ce n’est pas pour autant qu’elle est a l’abri d’autres créatures, en effet, il semblerait qu’il y ait de plus en plus de faës dans les rues, sans parler du fait que V’lane semble avoir jeté son dévolu sur la jeune femme et que sa proposition de la protéger semble cacher un objectif bien moins honorable.

Et Barrons dans tout ça ? Il est fidèle à lui-même, semblant toujours maintenir une certaine distance entre lui et « mademoiselle Lane » et ne se servir d’elle que pour son profit personnel. C’est du moins ce qu’elle pense. En tout cas, il est clair que Barrons a quelque chose à cacher et MacKayla est déterminée à comprendre de quoi il retourne.

Bien évidemment, j’ai adoré ce deuxième tome, tout comme le premier il est bourré d’action. Il pose également de nouvelles questions et mets en scène de nouveaux personnages. Bref, encore une fois, on ne s’ennuie pas une seule seconde et j’ai de nouveau dévoré le livre d’une traite !

Quant au mystérieux Barrons, on ne peut que tomber sous son charme, MacKayla Lane semble d’ailleurs être la seule à nier l’évidence !

Je vous rappelle que les deux tomes suivants, Fièvre faë et Fièvre fatale sont déjà disponibles en français, et que le cinquième et dernier (?) tome, Shadowfever, vient de paraître en VO !

J’ai lu, février 2010

Karen Marie Moning – Fièvre noire

KMM - Fièvre noireMacKayla Lane est une jeune américaine d’une vingtaine d’années qui vit avec ses parents dans une belle maison, qui aime prendre des bains de soleil et passer du temps à choisir le vernis à ongle le mieux assorti à sa tenue. Autant vous le dire tout de suite, pour moi, ça commençait mal. Encore une héroïne superficielle et écervelée, me suis-je dit, elle va sans doute m’énerver.

Son monde bascule lorsqu’elle apprend que sa sœur Alina, qui faisait ses études en Irlande, a été sauvagement assassinée. Et quand l’affaire est classée sans que le meurtrier ait été retrouvé, MacKayla décide de se rendre elle-même à Dublin pour la venger. Là je vous passe quelques détails pour arriver dans le vif du sujet ; alors qu’elle a perdu son chemin, elle rentre dans une librairie et fait la connaissance du maître des lieux : Jéricho Barrons. Bien qu’il commence par essayer de la dissuader de continuer son enquête, il va finalement lui venir en aide, non sans s’être aperçu au préalable que la jeune femme pouvait lui être utile…

Ce premier tome nous met devant tout un tas de questions : qui est le meurtrier d’Alina ? Qui est vraiment MacKayla ? Qui est Barrons et pourquoi l’aide-t-il ?

Finalement, j’ai beaucoup aimé MacKayla qui n’est pas du tout la cruche que je m’étais imaginé au début, j’ai aimé les nombreuses créatures qui peuplent le livre ET j’ai (comme beaucoup de mes camarades de la blogosphère) succombé au charme de Barrons ! Et puis j’ai bien aimé le fait que ça se passe en Irlande, j’ai trouvé que ça changeait un peu.

C’est vraiment un livre très prenant, je l’ai lu d’une traite et j’en redemande encore ! Ça tombe bien car les trois tomes suivants existent déjà en français et le tome 5 vient de sortir en VO ! Youpi !

J’ai lu, mars 2009

Jeaniene Frost – Au bord de la tombe

Au bord de la tombeCat est moitié humaine, moitié vampire.Son activité favorite ? Tuer les vampires, ces créatures qui ont gâché la vie de sa mère et fait d’elle un être contre-nature.

Elle accompli sa tache avec succès et détermination jusqu’au jour où elle tombe sur un os (haha, pardon, je n’ai pas pu m’en empêcher). Elle tombe sur un vampire qui a compris son petit manège et se retrouve coincée. Cependant, contrairement à ce qu’elle croit, ce vampire répondant au charmant nom de Bones, n’a pas l’intention de la tuer ; au lieu de ça, il lui propose un marché : elle devra l’aider à chasser les vampires, mais uniquement ceux qu’il lui indiquera.

Nous voici en présence de deux personnages aux caractères bien trempés, aussi impulsif et têtu l’un que l’autre. Et de ce fait, c’est un vrai régal à lire, les dialogues ne manquent pas de piquant et d’humour. Le roman fait également la part belle à l’action, on ne s’ennuie pas une seule seconde ! Jeaniene Frost a su trouver la balance parfaite entre les tête-à-tête Bones-Cat et les combats contre les vampires pour que ni les uns ni les autres ne deviennent lassants et répétitifs.

Un très bon premier tome pour cette série de bit-lit, je ne manquerai pas de lire la suite, et de vous en parler ! Surtout que la fin du livre ne m’a pas satisfaite du tout, il faut absolument que je sache ce qui se passe ensuite !

Milady, novembre 2009