Archive for the ‘ New Adult ’ Category

Jasinda Wilder – Te succomber

Quatrième de couverture : À dix-huit ans, Nell est inconsolable. Kyle, à la fois son meilleur ami et l’amour de sa vie, meurt accidentellement. Elle sombre dans un chagrin fou dont personne ne semble pouvoir la tirer. Deux ans plus tard, la jeune femme croise le chemin de l’insaisissable Colton, le frère aîné de Kyle. La douleur est toujours vive, mais une irrésistible pulsion l’attire vers lui. Passion ? Fureur de vivre ? Un lien unique les unit et les consume au plus profond d’eux-mêmes. Colton pourra-t-il redonner à Nell le goût d’aimer ?

Te succomber

Je ne lis pas beaucoup de romans New Adult, du coup, j’essaye de bien les choisir. Celui-ci, je l’avais repéré il y a un moment chez Cécile et je n’ai pas regretté ma lecture !

J’ai surtout été touchée par le personnage de Colton et son histoire familiale même s’il a un petit côté effrayant. Il est adorable avec Nell et on a envie qu’ils soient heureux ensemble. Pourtant, il y a beaucoup d’obstacles à leur relation, pas seulement parce que Colton est le grand frère de son premier amour mais surtout parce que Nell continue à culpabiliser à propos de la mort de Kyle au point de se faire du mal.

En bref, Te succomber est une romance émouvante avec des personnages torturés et touchants. Ça n’est pas un coup de cœur mais j’ai vraiment passé un bon moment !

Le Livre de poche, janvier 2016

C.S. Stephens – Indécise

C.S. Stephens - IndéciseQuatrième de couverture : Depuis près de deux ans, Kiera a une relation amoureuse paisible avec Denny, garçon tendre, beau et dévoué. Une vie de couple parfaite s’annonce. Mais rien n’est jamais si simple en amour… Lorsque Denny obtient le job de ses rêves, Kiera le suit à l’autre bout du pays et poursuit ses études. Ils sont alors en colocation avec Kellan, star locale de rock et incorrigible tombeur. Kiera, serveuse au Pete’s, bar dans lequel le groupe joue, est troublée par ses regards appuyés, au point que son petit ami lui semble bien fade. Denny, garçon studieux et stable, ne manque pourtant pas de qualités. Mais il doit partir deux mois pour son travail et c’est alors Kellan qui console Kiera. En ami… Une amitié qui aide la jeune femme à supporter la solitude. Mais en une nuit, tout va basculer et aucun des trois n’en sortira indemne. De l’appartement qu’ils partagent en colocation à l’ambiance rock’n’roll d’un célèbre bar de la côte ouest des États-Unis, Kiera, Kellan et Denny s’aiment, se déchirent pour finalement grandir…

Indécise, c’est vraiment le titre parfait pour ce roman et l’adjectif qui qualifie le mieux son héroïne. Ses revirements sont agaçants, je le reconnais, et je suis sûre que Kiera a énervé beaucoup de lecteurs, mais pas moi, en tout cas, pas tant que ça. Son comportement est en effet, hum, disons discutable, mais en même temps je la comprends totalement et à vrai dire, je pense que j’aurais plus ou moins fait la même chose qu’elle dans sa situation. J’avais quand même hâte qu’elle se décide parce que pour moi, en tant que lectrice, il n’y avait pas photo (Kellan, la rock star, mais vous aviez déjà compris que je ne pouvais pas leur résister).

Bref, avec moi c’est le genre d’histoire qui marche à 100% et qui me donne des papillons dans l’estomac ; j’ai adoré !

Hugo Roman, avril 2014

Du côté des challenges : Une semaine de Saint Valentin chez Syl, 1 pavé par mois chez Bianca (557 pages)

Lexi Ryan – Unbreak me

Lexi Ryan - Unbreak meQuatrième de couverture : À seulement 21 ans, Maggie Thompson, beauté rebelle dotée d’un magnétisme auquel peu d’hommes résistent, se vit comme « différente » des autres filles, surtout au sein de sa famille si parfaite. Refusant le conformisme ambiant de la petite ville de New Hope, elle fugue et annule le mariage qui devait l’unir à William Bailer, l’homme qui lui offrait pourtant un avenir tout tracé. Un an plus tard, de retour à New Hope pour le mariage de sa sœur, Maggie va recroiser Will et ses anciens démons… Elle rencontre alors Asher Logan, rock star, qui l’attire irrésistiblement. Ce bad boy, l’une des rares personnes à percevoir ses fêlures, la pousse à faire tomber son masque et prend un malin plaisir à explorer les préférences de Maggie en matière d’érotisme. Entrer dans cette spirale amoureuse avec Asher conduirait Maggie à lui révéler ses secrets les plus profonds et à lui pardonner les siens. Empêtrée dans son passé, va-t-elle choisir l’homme qui la rassure ou l’homme qui l’autorise enfin à s’aimer et à se révéler telle qu’elle est réellement ?

Voilà une lecture qui n’avait pas très bien démarrée. L’ex-petit ami de Maggie qui se marie avec sa sœur, je trouve ça quand même un peu gros comme point de départ et le fait qu’elle retourne à New Hope exprès pour assister au mariage – peu importe les raisons pour lesquelles ils ont rompu – m’a moyennement convaincue. Mais bon, il y a la rencontre avec Asher… et moi, évidemment je tombe dans le panneau et je me laisse séduire ! Que voulez-vous, je n’ai jamais su résister à une rock star. Le scénario n’est pas hyper original mais ça fonctionne et on passe un bon moment.

Une lecture qui s’est finalement révélée agréable même si elle ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Hugo Roman, mars 2014

Du côté des challenges : Une semaine de Saint Valentin chez Syl.

10675691_565180506952689_9211981564957943465_n

J.A. Redmerski – Loin de tout

J.A. Redmerski - Loin de toutPrésentation de l’éditeur : Après avoir perdu son premier amour dans un accident, Camryn, 20 ans, plaque tout pour partir à l’aventure. c’est alors qu’elle rencontre Andrew, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Camryn a beau s’être juré de ne plus jamais tomber amoureuse, l’amour se révèle à elle sous de multiples facettes au cours de ce voyage. Un road trip improvisé qui marque le début d’une nouvelle existence exaltante. mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui peut les lier à jamais ou les détruire pour toujours…

Loin de tout est une bonne romance sous forme de road trip, ce que j’ai trouvé plutôt original.

Il y a, entre autres choses, un truc que je déteste dans les bouquins en général et dans les romances en particulier, ce sont les cruches sans cervelles ; ce n’est pas le cas de Camryn, ce qui nous fait déjà un bon point en faveur de ce roman de J.A. Redmerski !

Sa rencontre avec Andrew est drôle, les dialogues ne sont pas ridicules et les deux personnages agissent de façon plutôt naturelle, l’auteure n’accumule pas les clichés à 2 balles : deuxième bon point !

Le côté road trip en bus à travers les USA m’a dépaysée et donné envie de sillonner à mon tour les routes américaines (peut-être pas en bus par contre).

Quant à la fin, elle est assez émouvante et m’a bien plu, en particulier la lettre d’Andrew qui a réussi à me toucher. Après ma déception avec Beautiful Disaster, j’appréhendais un peu cette lecture mais Loin de tout a réussi à me réconcilier avec le genre !

Bref, j’ai passé un bon moment !

Milady, novembre 2013

Jamie McGuire – Beautiful Disaster

Jamie McGuire - Beautiful DisasterQuatrième de couverture : Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit, et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut reprendre sa vie en main. Mais Travis insiste et lui propose un pari.Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pour la même durée. Ce que Travis ignore c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui …

Une fois toutes les cartes abattues, seront-ils vraiment prêts à suivre les règles établies ?

Bien que je n’ai pas adhéré au comportement de l’héroïne, j’ai été rapidement prise pas l’histoire. Travis est le bad boy par excellence, pas grand chose d’original là-dedans, mais avec moi ça fonctionne souvent et je l’ai trouvé plutôt séduisant.

Jusqu’à la moitié du roman environ, ça ne me déplaisait pas du tout, mais la suite de l’histoire entre Abby et Travis ne m’a pas emballée ; j’ai trouvé ça tiré par les cheveux – notamment l’histoire avec le père d’Abby et le fait qu’elle voit en Travis les défauts de son père… Quant à la fin, je ne vous raconte pas ! Tant de clichés, c’est vraiment too much pour moi !

Une romance qui commençait bien mais qui accumule trop de stéréotypes à mon goût, dommage…

J’ai lu, janvier 2014

Jay Crownover – Rule

Jay Crownover - RuleDepuis qu’elle l’a vu, Shaw est amoureuse de Rule Archer, le frère jumeau de son meilleur ami, décédé dans un tragique accident de voiture. Rule n’a cependant jamais fait attention à Shaw bien qu’elle ait quasiment grandi sous leur toit, pour lui elle était simplement la copine de Remy… Depuis la mort de celui-ci, Shaw s’efforce pourtant de maintenir la tradition du déjeuner dominical chez les Archer qui l’ont toujours considérée comme leur propre fille. Jusqu’au jour où Rule, ne supportant plus les reproches incessants de sa famille, part en claquant la porte… Ne serait-ce point une nouvelle opportunité de se découvrir l’un l’autre hors du cadre qu’ils ont toujours connu ?

Tout d’abord, je remercie Cess qui m’a donné envie de lire ce roman avec son billet – que je vous invite vivement à aller lire – cette lecture correspondait tout à fait à mon envie du moment, il est tombé à pic !

La première raison pour laquelle j’ai aimé ce livre, c’est évidemment Rule, il est vraiment craquant dans son rôle de bad boy, plus blasé que méchant, qui vit sa vie sans trop penser aux conséquences. Par ailleurs, Shaw est une héroïne qui a tout pour plaire, notamment le fait d’être une fille intelligente et pas une cruche comme on en croise trop souvent lorsqu’on lit une histoire d’amour. J’ai aussi apprécié les personnages secondaires qu’il s’agisse de la meilleure amie de Shaw, des potes de Rule, ou encore son grand frère Rome. Même le méchant de l’histoire, l’ex-petit ami de Shaw, est bien représenté. Les seuls personnages que je n’ai pas aimé sont les parents, j’ai eu un peu plus de mal à apprécier ces scènes…

Pour conclure, je dirais que Jay Crownover a réussi à rendre le récit plutôt réaliste ; les personnages n’ont pas des réactions démesurées et on arrive à s’identifier facilement à eux. Bien sûr, cela n’empêche pas certains clichés et une trame assez convenue mais cela ne va pas trop loin et ne tourne pas au ridicule.

Il y a toutefois un bémol à ce sympathique roman auto-édité, il comporte pas mal de coquilles ce qui rend parfois la lecture désagréable, c’est dommage.

Cela ne m’empêchera pas, toutefois, de lire, lorsqu’ils sortiront, les deux romans suivants qui mettront en avant d’autres personnages !

Tammara Webber – Easy

Tammara Webber - EasyJacqueline vient de se faire plaquer par son copain avec qui elle était depuis 3 ans alors qu’ils viennent tout juste d’entrer à l’université. Elle accepte tout de même d’aller avec ses amis à la soirée organisée pour Halloween, seulement le cœur n’y est pas et elle préfère rentrer tôt. C’est alors qu’elle est agressée sexuellement par le meilleur ami de son ex. Heureusement, le beau Lucas se trouvait tout près de la scène et intervient avant que cela n’aille trop loin.

Traumatisée, Jacqueline refuse d’appeler la police ou d’en parler à sa meilleure amie et garde pour elle ce qui vient de se passer en espérant pouvoir l’oublier rapidement. Cependant, lorsqu’elle constate que Lucas suit le même cours d’économie qu’elle, elle ne peut s’empêcher de repenser à cette nuit-là… Dire qu’elle ne l’avait jamais remarqué alors qu’il a un physique à tomber raide !

Par ailleurs, il se trouve qu’elle a justement loupé son examen d’économie et que son professeur lui assigne un tuteur qui devra l’aider à rattraper sa note. Il s’agit d’un certain Landon Maxfield avec qui elle commence à échanger des mails qui ne restent pas toujours dans les limites du tutorat même si elle ne sait absolument pas à quoi il ressemble…

Même si ça n’a pas été un coup de cœur comme pour Cécile ou Mlle Pointillés, j’ai pris beaucoup de plaisir à cette lecture ! J’ai aimé les questions que Jacqueline se pose sur Lucas et le fait qu’elle ne sache pas si elle lui plait ou non, j’ai aimé le flirt par e-mail avec Landon alors qu’elle ne sait pas à quoi il ressemble (si elle savait, hiiii !), j’ai aussi aimé sa copine Erin qui a toujours des supers idées ! Hormis le côté romantique, c’est aussi un roman qui aborde un thème sérieux, celui du viol, et j’ai trouvé cet aspect très intéressant car on a pas toujours l’occasion de trouver ce genre de réflexion dans ce type d’ouvrage.

Moi qui n’avait pas lu ce genre de roman depuis longtemps et qui avait envie de lire une histoire d’amour, j’ai été servie ! C’était le livre idéal ! Il n’y a qu’une décision de l’héroïne qui m’a un peu déplu et apporte un rebondissement un peu trop convenu mais à part ça, j’ai vraiment passé un très bon moment.

Si vous lisez l’anglais, je vous conseille de vous le procurer au plus vite ; pour les autres, il n’y a qu’à espérer qu’il sera traduit en français !