Lydia Lunch – Déséquilibres synthétiques

Déséquilibres synthétiques - Lydia LunchFigure emblématique de l’underground new-yorkais, Lydia Lunch est à la fois chanteuse, poétesse, écrivain et actrice. Elle est née en 1959 à Rochester, dans l’Etat de New-York. Victime d’inceste, elle quitte à seize ans le foyer familial pour connaître la rue et les bas-fonds de New York City : alcool, drogue et prostitution. c’est grâce au groupe Teenage Jesus and the Jerks, groupe de no wave dont elle est à l’origine avec James Chance, qu’elle commencera à se faire connaître. A partir de 1978, elle commence également à se produire dans des films indépendants. Et ce n’est que le début d’une longue carrière qui continue aujourd’hui.

Ce livre réunit à la fois des textes autobiographiques et des nouvelles de fictions, ainsi que des interviews. A la lecture, on se demande d’ailleurs parfois où commence la réalité et où s’arrête la fiction.

Je n’ai pas tout aimé dans ce livre mais il m’a permis d’en apprendre plus sur Lydia Lunch qui se dévoile sans aucune pudeur, tout en étant tout a fait consciente de l’image qu’elle véhicule. Un livre en tout cas très intéressant pour qui s’intéresse un peu à cette artiste et au milieu underground en général, j’ai beaucoup aimé notamment son interview de Hubert Selby Jr. (Last Exit to Brooklyn, Le Démon…).

A noter : Lydia Lunch sera en concert au Batofar (Paris) le 24 avril prochain.

Au Diable Vauvert, avril 2010

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :