Donald Ray Pollock – Le Diable, tout le temps

Donald Ray Pollock - Le Diable tout le tempsLe Diable, tout le temps, c’est le genre de livre dont il est difficile de parler, c’est le genre de roman qui nous fascine et nous dégoute à la fois, bref, c’est le genre de livre qui, qu’on ait aimé ou non, nous marque pour un bon moment.

Dans l’Amérique des années 1945 à 1965, Donald Ray Pollock nous narre les destins de plusieurs personnages et malheur à ceux qui croisent leur route…

Dès le prologue, le ton est donné grâce à une scène surréaliste d’un père sacrifiant des animaux en offrande à Dieu pour que son épouse guérisse de la maladie qui est en train de l’emporter. Je trouvais déjà cela répugnant et pourtant, je n’ai pas hésité une seconde avant de continuer à tourner les pages…

Au fil des chapitres, nous découvrons plusieurs personnages plus détestables les uns que les autres, tant les criminels que ceux qui sont censés faire respecter la loi, il n’y en a pas un pour nous redonner un peu d’espoir… La construction du roman m’a aussi beaucoup plu bien qu’on ne saisisse pas le lien entre tous ses personnages au début, l’histoire s’avère finalement tout à fait cohérente.

Un roman dont j’ai apprécié la noirceur. Je ne le recommanderais pas à tout le monde mais si ce que j’en ai dit vous a plu ou intrigué, n’hésitez pas !

Le Livre de poche, janvier 2014

Du côté des challenges : Le challenge US chez Noctenbule ; A tous prix chez Asphodèle, Prix Mystère 2012.

Publicités
  1. Non, je ne note pas. La couverture est dure et si parfois le bleu est une couleur chaude, là… le rouge semble froid.

  2. Je dois encore le lire !!!! ;)

  3. Ce roman m’intrigue depuis un moment mais je ne pensais pas qu’il était si noir…

    • Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avant de l’ouvrir, mais je n’ai pas regretté !

  4. Bonjour,

    Intéressante cette chronique. Je rajoute ce titre à ma LAL tout de suite. J’ai d’ailleurs déjà noté plusieurs titres en visitant votre blog.

  5. Je l’ai noté depuis que je l’ai vu chez Jerome D’une berge à l’autre ! J’aime les romans noirs… ;)

  6. Je l’ai lu l’année dernière et j’ai bien aimé.

  7. J’ai adoré c’est vrai. Et depuis j’ai découvert le recueil de cet auteur, publié avant le roman. Excellent aussi !

  8. C’est vrai ce que tu dis, il agit à la façon de « attraction-répulsion », on est mal mais on continue, tellement on veut savoir comment ça finit…et c’est vraiment noir !!! :)

    • Je ne sais pas quel personnage m’a fait le plus froid dans le dos, ils sont tous méga-flippants !

    • chaplum2
    • 3 avril 2014

    Il était déjà noté dans ma LAL. Un roman bien noir de temps en temps n’est pas pour me déplaire.

  9. Il ne faut pas le lire avant d’aller ce coucher :)

    • Si on est sensible à ce genre de sujets, il ne vaut mieux pas en effet ;)

  1. 4 avril 2014
  2. 4 novembre 2014
  3. 29 mars 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :