Jean Molla – Sobibor

Jean Molla - Sobibor« Aujourd’hui, j’ai vomi pour la dernière fois. »

C’est sur cette phrase que s’ouvre le récit et pourtant, pour en arriver là, il va falloir se plonger dans la terrible histoire d’Emma ou plutôt dans celle de sa grand-mère, surnommée Mamouchka. Peu avant son décès, cette dernière avait, dans son sommeil, prononcé le nom de Sobibor, un nom qui restera gravé à jamais dans la mémoire d’Emma.

Le récit alterne entre le récit d’Emma à la première personne et les pages de journal d’un certain Jacques Desroches, mystérieux inconnu dont elle a trouvé le journal dans les affaires de sa grand-mère.

Les passages du journal de Jacques m’ont beaucoup intéressée même s’il sont souvent durs, j’ai même appris quelques trucs grâce aux notes de bas de page. Certaines phrases m’ont fait frémir d’horreur, l’auteur a vraiment su faire passer les émotions dans ce texte. J’ai passé beaucoup de temps à me demander qui était cet homme qui semblait avoir pris une part importante dans la vie de Mamouchka et j’ai été aussi écœurée qu’Emma lorsque j’ai compris la vérité.

Jean Molla aborde dans ce roman deux sujets importants, j’ai trouvé l’idée de réunir les deux dans un même roman originale et je trouve l’ensemble plutôt réussi.

Folio, septembre 2011

Publicités
  1. Je l’avais vu en Scripo il y a quelques années, pas lu mais je me le renote…

  2. Tu me donnes très envie avec ce billet, ça sent le mystère, le roman coup de poing, bref je veux le lire !

    • J’étais sceptique au début de ma lecture mais je ne suis pas du tout déçue !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :