Patrick Ness – Quelques minutes après minuit

Patrick Ness - Quelques minutes après minuitQuatrième de couverture : Depuis que sa mère est malade, Conor, 13 ans, redoute la nuit et ses cauchemars. Chaque nuit, à minuit sept, un monstre apparaît sous la forme d’un arbre gigantesque qui apporte avec lui l’obscurité, le vent et les cris. Le monstre vient chercher quelque chose de très ancien et de sauvage. Il vient trouver la vérité..

Pour ce livre, Patrick Ness s’est inspiré des notes laissées par l’écrivain Siobhan Dowd, décédée en 2007 d’un cancer du sein.

Le style est plutôt simple ce qui m’a surprise de prime abord car j’avais découvert Patrick Ness avec sa trilogie Le chaos en marche qui m’avait marqué justement par sa recherche stylistique. Toutefois, j’en ai assez vite fait abstraction dès que j’ai été captivée par l’histoire.

C’est un livre triste mais la maladie et la mort sont fort bien traitées, pas le coup de cœur que j’espérais mais une très bonne lecture tout de même.

Je regrette toutefois que les illustrations présentes dans la version grand format n’aient pas été reproduites dans cette version poche. Elles avaient l’air très réussies et semblaient bien compléter le récit.

Folio junior, novembre 2014

Du côté des challenges : A tous prix chez Asphodèle, Prix Imaginales jeunesse 2013

logo-challenge-c3a0-tous-prix-asphodèle

Publicités
  1. Bien que pour jeunes adultes, j’en ferais des cauchemars ! Je vois que tu retrouves ton rythme d’enfer !!! :lol: Je prends ton lien ! Ça t’évitera de courir !!! ;)

    • Je ne sais pas si je vais réussir à « tenir le rythme » mais je suis motivée, j’ai l’impression de retrouver une vie normale ^^
      Merci de prendre le lien. Je crois que tu vas avoir du boulot, j’ai lu pas mal de livres primés dernièrement !

  2. Je n’ai lu que La voix du couteau de cet auteur, il doit avoir quelque chose avec l’âge de 13 ans dis donc… :)

  3. Je tourne autour de ce livre depuis pas mal de temps mais là je pense que je vais commencer à le lire!

  4. Pas du tout envie !!!

  5. La version illustrée est une petite merveille, tout comme la couverture d’un magnifique bleu-nuit. Le récit est poignant et la mort est abordée avec beaucoup de délicatesse.

  6. Il est à la médiathèque, je l’emprunterai sûrement !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :