Gail Carriger – Changeless

Changeless - Gail CarrigerAttention ce billet contient des spoilers sur le premier tome, impossible de vous parler de la suite sans ça !

Au début de ce tome, Alexia Tarabotti est donc devenue Lady Maccon et les choses semblent plutôt bien se passer entre elle et son époux malgré un rythme de vie un peu décalé, non seulement parce que c’est un loup-garou et mais aussi à cause de ses responsabilités au BUR (je ne sais pas si c’est le même acronyme qui est utilisé dans la traduction française mais si vous l’avez lu vous voyez de quoi je parle). Pourtant, elle se réveille cet après-midi pour le découvrir en train de hurler après on ne sait qui puis disparaître sans lui donner d’explications !

Elle ne tarde pas à découvrir par elle-même ce qui s’est passé ; plusieurs créatures surnaturelles ont perdu leurs pouvoirs, et elle n’y est pour rien !

Munie de son ombrelle et parée de la dernière tenue de voyage à la mode, la voilà qui s’offre un voyage en dirigeable – avec quelques invités de dernière minute ! – pour suivre les traces de son mari, parti en Écosse.

On aurait pu penser qu’après un formidable premier tome le soufflé allait retomber, et qu’une fois nos deux tourtereaux mariés l’histoire perdrait de son piment, c’était sans compter sur le talent et l’imagination de Gail Carriger car, oui, on retrouve les éléments qui nous avait tant plu dans Soulless : le caractère bien trempé d’Alexia et des dialogues piquants et à mourir de rire, le charme viril de Lord Maccon, le décor steampunk et même les chapeaux de Miss Hisselpenny !

On découvre, de plus, de nouveaux personnages, on en apprend plus sur la passé de Conall Maccon et sur le père d’Alexia (juste un peu, pour éveiller notre curiosité !), et on s’offre un voyage dans un vieux château en Écosse, franchement, que demander de plus, nous sommes comblés !

Enfin, nous l’étions jusqu’au dernier chapitre, où l’auteure ne trouve rien de mieux que de nous assommer avec un rebondissement totalement inattendu ! Je n’en suis toujours pas revenue !

Vous l’avez compris, j’ai beaucoup aimé ce deuxième tome et je pense que je ne vais pas tarder à lire la suite, parce que, vraiment, le suspens est intenable !

Orbit, septembre 2010 (VO), novembre 2011 (VF)

Publicités
  1. Ouille ! un rebondissement ? Je vais bientôt le lire.

    • Ah cette fin, tu vas en avoir le souffle coupé !
      Mais tu vas passer un très bon moment je pense :)

  2. Je ne lis pas, je l’ai commandé en français !

    • Tu as raison, ne lis pas !
      En tout cas, je suis sûre que tu ne vas pas regretter ta commande ! :)

  3. Et dire que le premier tome attend toujours dans ma PAL….

    • Et bien il ne te reste plus qu’à l’en sortir, je suis certaine qu’Alexia Tarabotti va te plaire !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :