Erik Larson – Dans le jardin de la bête

Erik Larson - Dans le jardin de la bêteDans le jardin de la bête est un roman-documentaire qui se déroule en Allemagne où nous suivons les pas de William E. Dodd, nommé Ambassadeur des États-Unis d’Amérique en Allemagne, et de sa famille, à partir de 1936.

J’ai tout particulièrement apprécié le point de vue qui nous est offert dans cet ouvrage à savoir celui d’une famille américaine qui a vu de loin l’arrivée d’Hitler au pouvoir et qui ne se rend pas vraiment compte des atrocités qui ont lieu de l’autre côté de l’Océan. D’ailleurs, même une fois sur place, on a l’impression qu’ils ne voient pas entièrement le danger que représentent Hitler et ses acolytes.

Il est difficile de s’imaginer à la place de l’Ambassadeur mais on comprend assez bien la pression qu’il reçoit de son propre pays et la difficulté à traiter avec le gouvernement d’Hitler, je n’aurais pour rien au monde voulu connaître ça !

La fille de Dodd, Martha, est un personnage qui revêt une importance particulière dans cette histoire, tantôt frayant avec des dirigeants nazis, tantôt flirtant avec un espion russe. Je l’ai trouvée très imprudente compte tenu du poste occupé par son père, un rôle déjà assez difficile dans ce contexte sans avoir en plus à s’inquiéter des agissements de sa propre fille.

Un ouvrage instructif qui se lit presque comme un roman mais dans lequel on se rend compte que parfois la réalité peut dépasser la fiction. Je le recommande si cette période de l’histoire vous intéresse.

Le Cherche Midi, août 2012

Publicités
  1. Je note ! Ce que tu en dis me tente bcp.
    Ca se lit facilement alors ?

      • Adalana
      • 10 octobre 2012

      Oui ça se lit facilement, et c’est hyper documenté.

  2. C’est un livre assez commenté en ce moment : ma biblio l’a acheté, je pense le découvrir si je lui trouve une plage horaire. Bonne journée, Adalana.

      • Adalana
      • 10 octobre 2012

      Si tu as l’occasion, n’hésite pas !
      Bonne journée !

    • Syl.
    • 10 octobre 2012

    Je ne note pas… Je viens de le dire à Bianca qui vient de lire un Follet sur la résistance… je n’aime pas cette époque. J’en ai des crampes au ventre.
    Biz

      • Adalana
      • 10 octobre 2012

      J’avais déjà remarqué que tu n’aimais pas les livres sur cette période. Ça te fait ça de moins à noter ;)
      Bises

  3. J’ai lu un livre -document de ce genre, « Hammerstein ou l’intransigeance », et c’est plutôt le contraire. Cet homme a flairé le danger et s’est opposé à la hauteur de ses moyens. C’est intéressant de voir l’histoire à travers ces hommes méconnus qui étaient pourtant au coeur des évènements.

      • Adalana
      • 10 octobre 2012

      Oui, j’ai trouvé ça intéressant aussi, surtout que je ne m’étais jamais vraiment demandé comment les américains voyaient Hitler avant la guerre.

  4. Ce livre me tente tout particulièrement. Je ne suis pourtant pas une grande fan de cette époque (dont j’ai l’impression qu’elle est vue et revue) mais les chroniques autour du « Jardin de la bête » sont tellement élogieuses, que je pense me laisser tenter.

      • Adalana
      • 10 octobre 2012

      J’ai un peu ce sentiment aussi parfois, et justement, ce que j’ai aimé ici, c’est que le point de vue n’est pas celui que nous voyons habituellement.
      Je te souhaite une bonne lecture et je lirai ton avis avec plaisir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :