Karin Lowachee – Warchild

Karin Lowachee - WarchildPrésentation de l’éditeur : Lorsque le vaisseau marchand sur lequel il vit est attaqué, Jos se réfugie dans une cachette. Il ne comprend qu’une chose : ses parents et tous ses amis sont morts. Il sait aussi que les responsables du massacre sont soit des pirates qui réduisent les enfants en esclavage, soit les Striviirc-na, des aliens puissants qui ont avec eux le Warboy, le guerrier ultime, l’Ennemi. Jos a huit ans et son cauchemar commence.

Mon avis : Warchild est un très bon roman de science-fiction. La première partie du roman est narrée à la deuxième personne du singulier, un procédé assez rare et pas forcément facile à appréhender pour le lecteur, pourtant, ici, cela semble normal et nous apporte un angle de réflexion particulier sur les évènements que j’ai trouvé tout à fait opportun.

Dans la suite du récit, on revient à la première personne du singulier, une narration plus traditionnelle qui s’avère ici tout à fait efficace, notamment pour les scènes d’action. Car de l’action il y en a, nous sommes dans univers où les humains sont, depuis longtemps, en guerre contre les extra-terrestres mais où rien n’est tout blanc ou tout noir puisque certains humains ont rejoint les forces aliens. Jos va devoir remettre en question l’enseignement qu’il a reçu de ses parents mais aussi ce qu’il a vu lors de sa captivité chez les pirates et l’instruction qu’il va recevoir après leur avoir échappé. Ce qui m’a le plus plu dans ce roman est sans doute le fait que les réactions de Jos soient réalistes et évoluent avec le temps, on voit bien qu’il ne réagit pas et ne s’exprime pas de la même manière quand il a huit ans et quand il en a quinze.

Un roman qui peut plaire aussi bien aux adolescents découvrant la science-fiction qu’aux adultes, avec à la fois des problématiques intéressantes et de l’action, je conseille ! De mon côté, je vais devoir me procurer la suite de la trilogie : Burndive et Cagebird.

Pocket, octobre 2012

Publicités
  1. La science-fiction ce n’est pas trop mon truc, mais si je dois m’y mettre je pense que cet ouvrage pourrait être pas mal ;)

  2. Bien que j’aie du mal avec les récits à la deuxième personne, ce que tu dis de celui-ci semble alléchant.

    • Ça serait dommage de s’arrêter à cela, d’autant que ça ne concerne qu’environ un dixième du récit.

  3. Je ne connais pas, mais pourquoi pas ; combien de pages ?

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :